J’achète SOLIDAIRE, j’achète #MadebyNGOs- CrowdFunding

J’achète SOLIDAIRE, j’achète #MadebyNGOs

By : CIEL Foundation
Created on: 16 Nov, 2020
Verified
MUR 4,000 raised
MUR 300,000
Supporters
  • Mijitha Isabelle

    MUR 1,000 Donation
    26 Nov, 2020
  • Thierry d'Arifat

    MUR 500 Donation
    24 Nov, 2020
  • Anonymous

    MUR 500 Donation
    23 Nov, 2020
  • Anonymous

    MUR 300 Donation
    24 Nov, 2020
  • Anonymous

    MUR 1,500 Donation
    23 Nov, 2020
  • Anonymous

    MUR 200 Donation
    18 Nov, 2020

Description

C’est quoi ?

  • Un événement mettant de l’avant le travail thérapeutique d’une dizaine d’ONG : organisée par la CIEL Foundation et sa plateforme ACTogether.mu.
  • Honneur à la SOLIDARITE et aux bénéficiaires des ONG impliquées, avec leurs réalités difficiles : personnes atteintes de maladie mentales, femmes dépendantes à l’alcool, enfants autistes et leurs mamans, femmes en situation de vulnérabilité économique, enfants en situation d’échec scolaire…
    Ce sont eux, d’ailleurs, qui travaillent sur les produits et les ateliers thérapeutiques sont le point de départ et la ligne directrice du Marché.
  • Une démarche 100 % solidaire, dans le sens où :
  • Des partenariats solidaires sont négociés à plusieurs niveaux pour permettre sa réalisation : mise à disposition gratuite d’un espace par le Centre Commercial ; pubs gratuites à la radio et les journaux ; etc
  • Les recettes vont entièrement aux ONG qui participent – chacune récolte ce qu’elle a vendu
  • La priorité de l’équipe organisatrice est de respecter le cadre des ateliers thérapeutiques lors de la fabrication des produits et du suivi échelonné sur plusieurs mois ; tout se fait au rythme du bénéficiaire, avec l’objectif qu’il soit le grand gagnant de cette aventure !
  • Une activité centrée sur l’Humain ET sa capacité à puiser dans ses ressources internes pour surmonter des épreuves qui se présentent à lui.

 

Concrètement, où et quand ? :

  • 8 ONG et projets sociaux sont embarqués dans l’aventure : Friends in Hope, Atelier de Formation Joie de Vivre, Autisme Maurice, Etoile d’Espérance, OpenMind, Baz’Art Kreasion, Le Pont du Tamarinier, LocalHands
  • Date et lieu : samedi 12 décembre 2020 à la City Trianon (devant le Café Lux) entre 10h et 21h
  • Matières travaillées : vacoas, argile, céramique, tissu, papier magazine, colliers « sipay », papier recyclé, jean, bois, colliers
  • Techniques travaillées : paper quilling, couture, tressage de chutes de tissus, découpes et assemblages
  • Objets produits : bijoux, pochettes, sacs, tapis, figurines, vaisselle, paniers, coffrets, bougeoirs, décos de Noël, bocaux en fer, plateaux, bougies, porte-clés, déco de Noël…

 

Comment vous pouvez aider avec le Crowdfunding ?

Dans une période économiquement éprouvée à l’ère de la COVID-19, les ONG ont plus que jamais besoin de soutien. Les ventes lors de l’événement physique des Marchés SOLIDAIRES ACTogether.mu rapportent tous les ans autour de Rs 250,000 en tout aux ONG-participantes, réparties selon les ventes des unes et des autres.

La CIEL Foundation et ACTogether.mu, qui chapeautent ce projet, souhaitent cette année aider davantage les ONG à gagner le maximum d’argent pour qu’elles puissent poursuivre leurs opérations. Le financement des ONG souffrira encore plus de la situation économique nationale et mondiale dès l’an prochain, si ce n’est pas déjà le cas. Tandis que les besoins des bénéficiaires sont de plus en plus grands.

Ce projet de crowdfunding vise à apporter aux ONG un financement additionnel à ce qui sera récolté lors de l’événement du samedi 12 décembre 2020 à :La City Trianon. La somme qui sera levée via ce Crowdfunding sera équitablement répartie entre les 8 ONG participant à l’événement « J’achète SOLIDAIRE ».

En contribuant à ce projet :

  • Vous permettrez peut-être à un enfant inscrit en école non-formelle de poursuivre sa scolarité sur un mois (ou plusieurs) ;
  • Vous jouerez peut-être un rôle dans le programme thérapeutique d’une femme alcoolique en lui donnant la chance de continuer son suivi résidentiel
  • Vous aiderez peut-être à ce qu’une personne en soutien psychiatrique continue de bénéficier d’un encadrement de qualité que sa famille n’aurait pas pu se permettre
  • Vous soutiendrez des femmes en proie à des vulnérabilités économiques importantes (et leur lot de conséquences sur elle et sa famille)
  • Vous apporterez une petite pierre au travail d’inclusion d’enfants autistes dans la société active
    … et bien d’autres choses encore.

 

Les implications de ce type d’événements « J’achète SOLIDAIRE » pour les ONG et leurs bénéficiaires :

1. Reconnaissance et valorisation

"Nos jeunes sont issus de milieux difficiles ; ce sont des adolescents qui portent en eux de grosses blessures, notamment au niveau de leur estime de soi. Voir que ce qu’ils ont créé de leurs mains a été vendu a une portée thérapeutique très forte. Lorsque nous leur disons combien leurs produits ont rapporté, ils nous ont dit, entre autres : ‘Nou pa bann inkapab, nou konn travay’, contrairement à ce qu’ils ont souvent entendu autour d’eux."
 Francess Townsend, responsable de l’Atelier de Formation Joie de Vivre.
  • Cette école d’éducation non-formelle située à Chemin Grenier accueille des bénéficiaires de 10 à 18 ans en situation d’échec scolaire dans le système éducatif classique. Parmi les activités proposées dans le but de les rendre autonomes et les préparer à la vie active, des ateliers créatifs sont animés par Roselyne et Jocelyne notamment. L’Atelier de Formation Joie de Vivre fait partie du réseau ANFEN (Adolescent Non-Formal Education Network).
     
« Nos bénéficiaires sont des personnes fragiles et que leurs produits soient visibles leur permet d’être en phase avec la réalité de la vie. »
| Anila Servansingh, responsable de l’Art Thérapie chez OpenMind
  • ONG travaillant avec des personnes adultes et enfants atteintes de troubles psychologiques et proposant un service Day Care pour ces personnes, incluant les ateliers d’art thérapie et d’hortithérapie et un encadrement psychologique. L’ONG opère également une unité de services pédopsychiatriques. Basée à Verdun.
     
« Il y a quelque chose de valorisant pour nos jeunes et leurs mamans de voir que ce que nous produisons, a non-seulement un potentiel de vente, mais en plus, marque les esprits ; car les habitués de nos rencontres annuelles redemandent nos anciens produits. »
| Marie-Agnes Voleram, porte-parole des ateliers chez Autisme Maurice
  • ONG visant à améliorer la qualité de vie des enfants autistes et de leurs familles et proposer une solution éducative aux enfants autistes. Classes spécialisées en autisme. Basée à Berthaud, Quatre-Bornes.
     

2. Faire naître du beau dans du vieux

« Il y a une valeur symbolique pour nos dames dans le fait de produire de belles choses avec peu de matériel. Pour elles, c’est une manière de voir qu’il n’y a pas besoin de grand luxe pour être heureux »
| Micaëlla Clément, directrice des programmes et des finances chez Etoile d’Espérance
  • Cette association qui a plus de 20 ans, intègre dans son objectif de réhabilitation pour les femmes dépendantes à l’alcool, un programme de thérapie occupationnelle, entrepris à travers de l’art-thérapie. L’atelier créatif est géré par Linda, qui entreprend les étapes de recherche des techniques de production créative, fait des prototypes et les soumet aux participantes de l’atelier.
     
« Au lieu de jeter des choses, je les récupère et leur donne une seconde vie et c’est une idée qui me fait vraiment plaisir. »
| Claudia, bénéficiaire du projet Fam Ekolozik de l’ONG Le Pont du Tamarinier
  • ONG travaillant dans le domaine du développement communautaire à travers le relogement des familles défavorisées de Rivière Noire et leur accompagnement au quotidien. Ce sont Claudia et Francessca, deux bénéficiaires issues du projet « Fam Ekolozik », qui travaillent sur les produits. Basée à Rivière Noire.

 

3. Pousser plus loin la démarche thérapeutique

« Nous sommes un projet social qui met de l’avant le bien-être des artisans ; nous ne sommes pas une industrie. La qualité de production et le respect des délais sont importants mais nous ne souhaitons pas mettre de pression inutile sur les artisans. L’événement « J’achète SOLIDAIRE » nous donne une configuration de travail où il est possible de faire cela. »
| Sophie Muthen, responsables des ventes et du marketing chez LocalHands
  • Association d’artisans issus de milieux défavorisés de Maurice. Travaille avec ses bénéficiaires et le soutien d’institutions telles que la Fondation Espoir et Développement, à la production d’articles artisanaux de qualité, dont la vente se destine principalement à un marché touristique. Basée à Bambous et à Trou aux Biches.
     
 « Le but de l’atelier est de fonctionner comme un atelier protégé pour leur permettre de reprendre confiance dans leurs capacités. C’est un espace pour qu’ils puissent exprimer leur créativité, interagir avec les gens. Le marché les aide à voir que les produits créés ont une raison d’être et le symbolisme associé à leurs conditions est important »
| Jenita Goonniah, responsable de l’atelier créatif chez Friends in Hope
  • ONG qui travaille depuis plus de 20 ans à l’intention de personnes atteintes de maladie mentale, Friends in Hope a plusieurs projets à son actif : entre autres, sa librairie solidaire qui attire chaque année de plus en plus de monde et qui est une source additionnelle de revenus pour l’association, et son atelier créatif, géré par Jenita. En ligne de mire depuis quelques temps, le projet de construction d’un centre résidentiel pour les personnes atteintes de maladie mentale, actuellement en attente de financement.

 

Et aussi :

4. L’événement « J’achète SOLIDAIRE » marque pour eux la finalité d’un travail thérapeutique de longue haleine, ou en tout cas, concrétise les efforts et l’investissement qu’ils ont eux-mêmes apportés lors de ce travail en profondeur sur eux-mêmes

5. Il donne de la valeur à une dure remise en question, que ces personnes - autistes, atteintes de troubles psychiatriques, en situation de dépendance ou de vulnérabilité, ou recalés du système scolaire classique - entreprennent courageusement dans un contexte plein de challenges et avec des ressources limitées

6. L’événement les aide à faire un premier pas vers l’autonomie financière, car ils apprennent les bases de la vente, de la relation clients, d’un bon marketing et d’une bonne présentation de leurs produits.

7. C’est un benchmark qui leur permet d’évaluer la qualité des ateliers thérapeutiques en cours depuis longtemps

8. Une visibilité pour l’association
 

9. Une aide non négligeable dans un contexte économique compliqué

« La situation économique post-confinement a eu de gros impacts sur nos activités, car les dames ont pour clients beaucoup de personnes issues du secteur touristique. Nous devons capitaliser sur tous les moyens possibles pour rentabiliser nos activités. »
| Priscilla Vencatapillay, Coordinatrice de Baz’Art Kreasion
  • Entreprise sociale lancée en 2011 par la ENL Foundation et basée à Moka, Baz’Art Kreasion travaille avec des femmes issues de milieux vulnérables des régions de Moka ou Saint Pierre. Le projet Baz’Art Kreasion comprend pour ces dames, une formation professionnelle visant à perfectionner leurs techniques artisanales pour aboutir à la création de bijoux, ou objets

 

Documents

There is no any document attached.

Updates

Latest Update

Comments

You must be a donor to comment Donate Now.
Comments
  1. MI
    AcTogether

    Comment by

    Posted on